En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer de l’information personnalisée et réaliser des statistiques de visites.

Blog

L’histoire Justin, 36 ans, souffrant de sténose lombaire

Par Nolwenn Degeselle le 13 avril 2018
Cette semaine nous allons vous raconter l’histoire de Justin*, 36 ans, qui souffre de sténose lombaire également appelée canal lombaire étroit (ou rétréci).
 
Justin a commencé à ressentir des douleurs dans le dos et les jambes dès ses 20 ans. Quelques années plus tard alors qu’il fait un contrôle du fait de ses douleurs persistantes, le diagnostic tombe : il souffre d’une hernie discale lombaire. Les traitements médicamenteux et les infiltrations, l’ont alors aidé pendant cette période à surmonter la douleur. Très sportif, Justin multipliait les activités sportives (vélo, course à pied, ski etc.). Mais les douleurs étaient devenues si intenses en 2014, qu’il a dû cesser tout sport, et ce n’est que deux ans plus tard, après avoir essayé les différents traitements préconisés par son équipe traitante, qu’il se fait opérer pour sa hernie discale et qu’il se fait poser une prothèse de disque. L’opération se déroule bien et les douleurs sciatiques diminuent grâce à cette intervention. Mais les douleurs lombaires persistent. A l’occasion d’un nouveau contrôle en février 2018, son médecin lui explique qu’il souffre désormais d’une sténose lombaire.
 
A l’arrière des vertèbres, la colonne vertébrale est parcourue par une sorte de canal, appelé canal rachidien, qui protège notre moelle épinière. Avec l’âge, une certaine usure peut s’installer. Et chez certaines personnes le canal rachidien a tendance à se rétrécir à la hauteur du rachis lombaire provoquant de très fortes douleurs : c’est ce qu’on appelle la sténose lombaire ou canal lombaire étroit.
 
Justin dont l’activité professionnelle a nécessité des mutations à l’étranger souffre beaucoup de sa situation et sa qualité de vie se dégrade de plus en plus. Il continue à avoir un suivi régulier en France mais son dos le fait souffrir de plus en plus malgré l’intervention chirurgicale pour sa hernie discale effectuée il y a 2 ans dont il espérait des résultats plus probants concernant ses douleurs lombaires. Souffrir à nouveau du dos est une réelle épreuve pour cet actif passionné de sport, et le diagnostic posé par son médecin à l’étranger le laisse perplexe, notamment car les infiltrations proposées par ce médecin sont sans effet. Après quelques recherches sur internet, Justin se tourne alors vers deuxiemeavis.fr et constitue son dossier sur la plateforme. Il remplit un questionnaire spécifique à sa maladie qui lui permet d’expliquer en toute transparence ses antécédents, mais également de mettre des mots sur ses douleurs : il souffre du dos, mais aussi des jambes et des pieds. Il souhaite savoir si une sténose lombaire est bien à l’origine de ses douleurs ou s’il n’y a pas une autre explication et d’autres traitements qu’il pourrait tenter afin de réduire les douleurs. Après avoir été aidé par l’équipe deuxiemeavis.fr pour le téléchargement de ses examens médicaux, Justin valide sa demande. C’est au bout de 6 jours seulement que Justin reçoit l’avis d’un Professeur expert des pathologies du rachis.
 
Le médecin expert explique alors à Justin que son intervention sur son disque lombaire est au sens clinique du terme un succès et que le geste a été effectué à temps. Malheureusement le geste chirurgical n’implique pas nécessairement une disparition définitive de la douleur et c’est ce qui se passe pour Justin. Le médecin expert n’est cependant pas d’accord avec le diagnostic de canal lombaire étroit : selon ce que décrit Justin et au regard des imageries médicales transmises, l’hypothèse d’une souffrance de l’articulation sacro-iliaque ou de l’articulation prothésée est plus probable selon lui. Il oriente alors Justin vers de nouveaux examens à effectuer afin de conforter ce diagnostic : en premier lieu, il s’agit d’identifier la localisation précise de la douleur en effectuant un bloc test des deux articulations (sacro-iliaque et celle récemment prothésée). La localisation pourra ensuite être confirmée par un scanner et en dernier recours une scintigraphie osseuse.
 
Le bloc test est un examen indiqué dans le cadre de douleurs provenant de l’irritation et inflammation des facettes articulaires. Les facettes articulaires sont de petites articulations localisées à l’arrière des vertèbres. Ces articulations empêchent les vertèbres de trop bouger lorsque l’on plie, étire ou tourne trop notre colonne vertébrale. Pour vérifier si elles sont à l’origine des douleurs, un bloc test est parfois réalisé en injectant un produit anesthésiant sur ces articulations. Si la douleur disparaît, cela veut dire qu’elles sont la cause des douleurs.
 
Le médecin expert explique ainsi à Justin que selon la localisation de la douleur, des infiltrations ou un nouveau geste chirurgical pourra être envisagé pour le soulager. Justin retrouve désormais un nouvel espoir de traitement, en ayant de nouvelles pistes à explorer pour enfin déterminer l’origine de ses douleurs. Nous souhaitons à Justin de trouver enfin l’origine de sa douleur afin qu’il puisse sereinement envisager le traitement le plus adapté.


*Pour des raisons de confidentialité et de protection de la vie privée, nous avons changé le nom du patient.
Retour à la liste des articles
Catégories :
- Associations de patients (2)
- Histoires de patients (18)
- Les coulisses de deuxiemeavis.fr (1)
- Maladies et traitements (14)
- Spécialités (3)
- Télémédecine (4)