En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer de l’information personnalisée et réaliser des statistiques de visites.

Blog

L'histoire de Martine, 39 ans, souffrant d'un cancer de l'ovaire

Par Nathalie Torloting le 29 mars 2018
Aujourd’hui, nous allons vous raconter l’histoire de Martine*, qui a été opérée pour un cancer de l’ovaire. Les ovaires font partie de l’appareil reproducteur de la femme et sont situés de chaque côté de l’utérus.

Martine est une jeune femme de 39 ans qui habite près de Fréjus. C’est une femme active qui vit seule et n’a pas d’enfant.

En 2006, une endométriose lui est diagnostiquée et conduit à lui retirer l’ovaire droit. 

Bien plus tard, en 2017, alors qu’elle se plaint de douleurs pelviennes, des examens révèlent une masse kystique, cette fois-ci sur l'ovaire gauche. Son médecin décide alors de retirer ce kyste qui a grossi en juin 2017.

Un mois plus tard, en juillet 2017, on trouve des cellules « borderline » qui se révèlent malignes. Le diagnostic tombe : c’est un cancer de l’ovaire. Une exérèse totale (utérus, ovaire, ganglions, et curage …) est alors réalisée à la suite de laquelle on annonce à Martine un cancer de l’utérus.

Malgré l'exérèse chirurgicale complète, et une analyse qui semble montrer des ganglions alentours sains, on propose à Martine une chimiothérapie en prévention.

Face aux différents diagnostics qui se sont enchainés (endométriose, cellules borderline, cancer de l’ovaire, cancer de l’utérus), Martine est un peu perdue. Elle aimerait bien un deuxième avis sur la chimiothérapie préventive qu’on lui propose avant de se lancer dans cette phase de traitement.

Les délais de décision étant courts, c’est sur le site de deuxiemeavis.fr que Martine décide de demander un deuxième avis. Elle répond à un questionnaire en ligne précis et personnalisé, elle télécharge ses examens et fait état de ses doutes et interrogations afin d’obtenir une réponse claire.

C’est un éminent oncologue médical, spécialiste des cancers de l’ovaire qui lui répond en seulement 4 jours.

Il confirme totalement les conclusions de ses collègues et explique très clairement à Martine pourquoi ces différents diagnostics ont été posés.

Il confirme surtout que malgré l'exérèse chirurgicale complète, certaines caractéristiques qu’il a relevé dans le dossier de Martine font craindre que certaines cellules aient quitté l'utérus pour se fixer ailleurs, ce qui justifie une chimiothérapie complémentaire pour éliminer d'éventuelles cellules circulantes.

Il confirme également le protocole de chimiothérapie proposé qui est le standard.

Enfin, le médecin expert de deuxiemeavis.fr rassure Martine, précisant qu'il s'agit d'un traitement préventif qui apparaît important, mais qui se justifie au vu des caractéristiques d'extension de la tumeur dans un but de guérison définitive.

Martine est rassurée par l’avis de l’expert, qu’elle trouve clair, très bien expliqué et surtout compatissant. Martine va pouvoir aborder sa chimiothérapie sereine. Souhaitons-lui beaucoup de courage et une guérison complète très vite.


*Pour des raisons de confidentialité et de protection de la vie privée, nous avons changé le nom du patient.
Retour à la liste des articles
Catégories :
- Associations de patients (2)
- Histoires de patients (18)
- Les coulisses de deuxiemeavis.fr (1)
- Maladies et traitements (14)
- Spécialités (3)
- Télémédecine (4)